Navigation

Comprendre le marché du bois : entre approvisionnement et multifonctionnalité

 

Quels sont les principaux facteurs qui déterminent le fonctionnement et la performance du marché du bois? Quelles sont l'importance et la valeur des différents services non marchands rendus par la forêt? Quels sont les instruments qui permettent de mieux tenir compte des différentes fonctions de la forêt?

Description du projet (projet de recherche terminé)

La production de bois brut est l’activité principale des exploitations forestières suisses. Depuis plus de vingt ans, celle-ci affiche des déficits d’exploitation. Le prix du bois baisse alors que les coûts de production augmentent. Même l’amélioration de l’efficacité technique ne permet pas de contrer ce déséquilibre. Parallèlement, la société a fortement accru sa demande en services non marchands, tels que la protection, la biodiversité et les services récréatifs. La prise en compte des services sociétaux interfère avec les décisions de production et rend la gestion de la forêt plus complexe. Il y a donc un défi à relever afin de garantir l’approvisionnement futur en bois, tout en assurant la multifonctionnalité de la forêt.

Contexte

La production de bois est déficitaire depuis des années. Les coûts de production augmentent tandis que les prix du bois chutent. Parallèlement, la demande en prestations forestières sociétales, à des fins de détente par exemple, enregistre une progression constante. La production de bois doit donc être conciliée avec les autres fonctions de la forêt.

Objectif

Le projet vise à intégrer la multifonctionnalité de la forêt dans l’analyse économique du marché du bois et la gestion forestière durable. Du côté de la demande, il y a lieu de tenir compte des exigences sociétales multiples et croissantes face à la forêt. Du côté de l’offre, il est possible de mettre en évidence les potentiels d’amélioration de l’efficacité de la production de bois, en y intégrant les autres fonctions de la forêt. De nouvelles approches sont développées afin d’améliorer la compétitivité et la performance globales du marché du bois suisse.

Résultats

Les enquêtes réalisées révèlent que la population suisse valorise avant tout la fonction protectrice de la forêt et son rôle dans la biodiversité. La production de bois revêt en comparaison une importance moindre. Une partie importante de la population suisse est prête à financer de nouvelles réserves forestières. Selon l’analyse quantitative des exploitations forestières, les petites exploitations pourraient mettre à profit les rendements d’échelle afin de réaliser d’importantes économies. Néanmoins, nombre d’entre elles ne cherchent pas à maximiser leurs profits car les prestations non marchandes fournies par la forêt et d’autres objectifs de service public influent sur les décisions d’exploitation forestière. Au vu des nombreux effets externes positifs exercés par la sylviculture, il semble économiquement justifié de soutenir davantage ce secteur à l’instar de l’agriculture.

Titre original

Understanding the market of raw wood: Supply and demand aspects

Responsables du projet

  • Prof. Milad Zarin-Nejadan, Institut de recherches économiques, Université de Neuchâtel
  • Prof. Andrea Baranzini, Département d’économie d’entreprise, Haute Ecole de Gestion de Genève (HES-SO)

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

Prof. Milad Zarin-Nejadan Institut de recherches économiques
Université de Neuchâtel
7, rue Pierre-à-Mazel 2000 Neuenburg +41 32 718 13 55 milad.zarin@unine.ch